Comment isoler ses combles ?

L’isolation des combles contribue à l’amélioration de la performance énergétique de votre maison. Cela optimise également le confort thermique de votre habitation. C’est un point important à ne pas négliger qu’il s’agisse de combles aménagés ou perdus. Plus de 30 % des déperditions énergétiques au lieu en effet au niveau du toit. Pour isoler ses combles, sachez qu’il y a de nombreuses règles que vous devez respecter.

Isoler ses combles : bien choisir l’isolant

Il n’est pas évident de choisir le bon isolant à installer. Pour une meilleure isolation, il y a des critères à prendre en compte comme le niveau de résistance et la conductivité thermique du matériau par exemple. Vous devez également prendre en compte les critères de performance. Il y a des exigences de performance à respecter, régie par la RT2012, la nouvelle réglementation thermique. Elle se mesure en coefficient de résistance. Pour les logements neufs, ce coefficient est 8 m — K/W. Cette obligation légale ne s’applique pas dans la rénovation, ces exigences n’existent pas, mais il est toujours préférable d’opter pour des isolants conformes aux critères instaurés par le crédit d’impôt. Pour la rénovation, il est primordial d’opter pour des matériaux isolants performants pour profiter d’un crédit d’impôt de 30 % avec un plafond de 100 euros par m². L’épaisseur de l’isolant doit être supérieure à 20 cm si vous voulez profiter d’une isolation acceptable. Le prix ne doit pas être le critère de choix. La qualité manque souvent quand le prix de l’isolant est assez bas. Pour une meilleure isolation des combles, l’idéal est d’opter pour des isolants labellisés ACERMI ou CE.

Isoler ses combles : la pose de l’isolant, une difficulté à ne pas sous-estimer

Si vous décidez d’isoler vous-même vos combles, vous devez savoir manipuler correctement l’isolant. Certains matériaux sont, en effet, très irritants et difficiles à manipuler, comme c’est le cas des laines de verre. Vous avez besoin d’une combinaison, d’un masque et d’une paire de lunettes pour durant les travaux. Vous devez également prévoir les passages des gaines électriques et des câbles sans créer des ponts thermiques. Cela requiert quelques techniques que vous devez maîtriser si vous voulez une bonne isolation de vos combles. Trouvez de l’information concernant votre projet en consultant nos fiches explicatives sur https://ledabelle.com/.

Isoler ses combles : une meilleure ventilation pour un meilleur confort

Il est primordial de bien isoler les combles pour éviter les déperditions énergétiques, cependant, il faut éviter l’effet « thermos ». Vous devez donc penser à un système de ventilation performant pour vos combles perdus ou aménagés. Cela enlèvera la sensation d’inconfort thermique. Vous pouvez opter pour un VMC double flux qui vous permet de gérer correctement la température à l’intérieur de la maison. Vos combles resteront frais durant les journées d’été. Cela vous permettra également d’économiser sur la climatisation.

Comment faire des rangements dans une chambre ?
Comment poser une tringle à rideaux ?